24.11.13

terrain d'entente

depuis un bon moment déjà, le razz ne veut plus porter que des robes. et comme nous avons des divergences de vue, elle et moi, sur ce que doit ou ne doit pas contenir la garde-robe d'un razz de katranhédemi, il faut bien trouver des terrains d'entente et faire quelques compromis. ok pour une nouvelle robe mais c'est moi qui la couds dans le tissu de mon choix. ok maman s'il y a du brillant. deal !

 
et voilà une robe en molleton imprimé bambi qui va bien.

avec le petit volant surpiqué de doré pour gagner le coeur de la belle...

 
patron 146 du Burda 10/13
molleton issu de l'une de mes vieilles robes

double-satisfaction en cousant cette robe : j'ai rendu mon razz happy et j'ai pu enfin virer une vieillerie de la pile des vêtements que je garde pour leur redonner une seconde vie.
je suis partie de ce sweat tunique informe dont j'adorais le tissu et j'en ai utilisé le moindre centimètre carré (tout en conservant les ourlets du bas des manches, sainte flemme, je crie ton nom !)


  
je tiens bon sur le front des négociations vestimentaires, mais pour combien de temps encore ?


16.10.13

hello birdie !


bonjour par ici, reprise des hostilités ! tout arrive.

comme vous l'avez remarqué, depuis la naissance du lapin il y a du laisser-aller côté blog-assiduité. j'ai cousu et crocheté oui, quand même encore un peu, mais j'ai moins bloggué.

c'est que ça vous occupe une journée d'être une maman, une auto-entrepreneuse, une amie, une fille, une épouse, une soeur (une IG addict, une qui s'est mise au fitness, une qui bosse avec Marie sur des projets secrets, une qui boit du champagne la nuit dans Paris et la liste est encore longue...)

je crois que j'ai un peu retrouvé mon rythme au milieu de tout ça, plus d'énergie aussi et donc l'envie de passer par là. 

j'attaque avec une petite blouse cousue pour le razz, dans l'un des tous nouveaux tous beaux tissus Atelier Brunette, le bien nommé bye bye Birdie (non non ne repartez pas déjà, je ne vous dis pas au revoir).

 adaptation libre de la blouse xx Burda HS 35

 une goutte à l'encolure plutôt qu'un dos tout boutonné
c'est plus rapide à coudre ET à enfiler le matin

(c'est sur cette photo que la couleur est la plus proche du vrai)
avec un lapin câlin en guest

 en mouvement, on aperçoit le petit poignet froncé
  

 et enfin en situation real life,
le razz pose en toute simplicité...

et, oui, je me suis enfin offert des étiquettes "depuis toi" pour labelliser mes petites productions... ça donne du coeur à l'ouvrage.
à très vite (si, si !) pour la suite de la garde-robe FW13-14 de kate razz....

19.6.13

à contre-temps

 
je suis un peu à contre-temps, avec ma veste d'hiver cousue il y a 6 mois mais bon, puisque la météo est raccord avec ma doublure "gouttes de pluie" je me suis dit que je pouvais bien me permettre de blogger hors-saison. 

 cette veste est une adaptation libre du modèle 116 du Burda de Mars 2012.
pas de col, de poignets, de fentes, une version simplifiée mais efficace qui me trottait dans la tête depuis que j'avais vu ce perfecto-là.

revue de détails :

 des petits clous, c'est mon côté bling

 tweed Dior, arrivage d'il y a 1000 ans aux Tissus du Renard (Vendée)


 
 le jeu des pinces à l'encolure, mon petit coup de coeur

et le zip apparent, façon perfecto
(on aperçoit la doublure "gouttes", j'ai exploité le moindre cm² de ce tissu que j'adorais, 
vous commencez à le savoir !)


et vous savez quoi, c'est le vêtement que j'ai le plus porté ces 6 derniers mois, catégories commerce et home-made confondues ! et ça c'est un sacré signe, quand on sait que je ne porte que très peu ce que je couds pour moi. je vais tenter de continuer sur cette lancée.

4.3.13

mon petit cadre au crochet - tuto

petit cadre home made

chose promise, chose due, voici le tuto.
un A4 à imprimer, le reste est entre vos mains.
faites-moi signe si vous testez !

le tuto à imprimer

4.2.13

avant-première pour Midinette


un peu de couture par ici, tout arrive ! mais il faut dire que cette jupe, c'était une véritable urgence... et oui, quand on a la chance d'avoir une amie qui pond des patrons merveilleux plus vite que son ombre et qui, cherry on the cake, les propose à tester en avant-première, on ne fait pas la mauvaise tête et hop hop, on s'assoit devant sa machine ! d'ailleurs, est-il encore besoin de présenter mon gourou ici ? 


Marie m'a donc non seulement offert de tester sa petite nouvelle, la jupe "Midinette", mais elle m'a aussi fait le petit shooting qui va bien, by night, sur la terrasse de Charlotte.
allez, avalanche de poses de pintade !

 Jupe Midinette, 
patron (à paraître) Aime Comme Marie 

 merveille de soie mélangée, Sacrés Coupons

 la taille haute juste comme il faut,
avec 2 grandes pinces qui font des merveilles...
(j'ai fait l'impasse mais il y a même un volant façon "péplum" à ajouter si on veut !)
  
 le joli petit zip qui va bien 
(attention, avertissement plus bas !!!)*

et voilà, jupe adorée, jupe adoptée !

je suis conquise, je crois que ça se voit et je sens que vous allez trépigner d'impatience mais rassurez-vous, ce nouveau patron (et pas seulement lui, me souffle-t-on !) sera dispo tout bientôt : lors de l'Aiguille en Fête à partir du 14 février et juste après on line.

*et si comme moi, vous vous précipitez pour vous coudre une Midinette... hum... assurez-vous de choisir un zip assez long pour passer vos fesses. c'est-à-dire pas comme moi qui suis obligée de l'enfiler par les bras !! (et oui, c'est ça de se presser pour coudre avant la fin de la sieste du lapin, on fait des bêtises...)

26.1.13

in extremis ?

il parait qu'on a jusqu'au 31 janvier pour les voeux.
je suis juste mais j'y suis, donc à vous qui passez par là, je souhaite une année douce et heureuse (et du temps pour vous ).
oui hum, je vous souhaite à vous ce que j'aimerais aussi pour moi mais ça compte quand même non ?!

et sinon, je n'ai pas bloggué mais j'ai crocheté.
un petit cadre tout mignon, comme on en voit tout plein en ce moment, et en rose néon parce que c'est dans l'air du temps.

fil Charly de Phildar, modèle maison

si le tuto vous tente, je clarifie tout ça et je reviens !