21.3.11

"maille à partir"

"avoir maille à partir", expression française, formée sur une locution verbale, transitive indirecte.
"avoir des difficultés avec quelque chose, un différend avec quelqu'un"

cette expression imagée vient de la "maille" médiévale, la plus petite monnaie de bronze, et de l'ancien sens du verbe "partir" (départir) qui signifiait "partager". on imagine en effet qu'il soit difficile de partager une pièce avec quelqu'un.


là je sens qu'il va falloir capter plus fermement l'attention du lectorat...

vous qui passez par ici, quand vous lisez ou entendez le mot "maille", je suis à peu près sûre que vous pensez plutôt à "chacune des petites boucles de matière textile dont l'entrelacement forme un tissu" (comme les décrit si bien le petit Robert)
mailles du tricot, du crochet, de la dentelle,...
monter des mailles sur une aiguille,
maille endroit, maille envers,
voilà nous y sommes.

et là, la magie lexicale opère...


vous arrive-t-il aussi "d'avoir maille à partir" avec vos mailles?
n'aimeriez-vous pas partager de temps en temps quelques mailles?

voilà la boucle bouclée, la métaphore filée et le lien tissé!



oui car ce préambule avait pour but de vous annoncer le lancement d'une petite aventure qui nous trottait dans la tête, à Marie et à moi, depuis un moment: un tricot'thé à Colombes! on s'est dit que ça vous plairait peut-être de venir partager quelques mailles avec nous ou de résoudre vous différends tricotesques autour d'un thé entre dindes...

alors voilà, si ça vous dit "Maille à partir", ce sera un vendredi par mois à l'Esperluette (Colombes (92), gare des Vallées) de 18 à 20h.
crocheteuse débutante ou serial tricoteuse, il s'agit surtout de passer du bon temps!
eh pssst les Parisiennes, c'est à 10 minutes depuis la gare St-Lazare, enfin moi je dis ça...

on commence dès le vendredi 25 mars, vous en êtes?


signé les Ma'de'laines.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire