30.9.10

un moment de solitude

oui, c'est ça, c'est un petit moment de solitude que j'ai vécu en dépliant ce coupon de satin de coton que j'avais trouvé si marvellous dans la boutique. là-bas, il m'était apparu d'un chouette jaune moutarde (oui, hum, passons...) et ici ce matin, je l'ai trouvé... pffff... brillant. satiné quoi. envolé le potentiel trendy, bonjour l'esprit guirlande de Noël.

tant pis, j'avais en tête de coudre cet ensemble pour Daphné alors j'y vais et advienne que pourra. un peu de milleraie camel devrait calmer le jeu...

oui sans flash hein parce que sinon ça pique carrément les yeux.

bon, là c'est la nuit donc je n'ai pas le razz sous la main pour une séance d'essayage en règle, et puis j'ai comme l'impression que l'éclairage artificiel ça ne lui flatte pas le teint à mon satin moutarde mais même en cherchant des excuses... je ne sais pas, je ne la sens pas cette affaire-là.

verdict demain matin, croisons les doigts...

29.9.10

se quitter un tout petit peu

contrairement à pas mal de parents, pour moi le mercredi ce n'est pas le jour des enfants. c'est même plutôt tout le contraire puisque c'est le seul jour de la semaine où le razz rejoint ses petits congénères à la crèche. donc le mercredi, c'est un peu ma journée de la femme rien qu'à moi... toutes les semaines.

alors aujourd'hui je me suis habillée en fille qui ne craint ni les mignons petits doigts chocolatés ni les mignons petits nez qui se mouchent sur les jambes de pantalon, j'ai pris le train vers Paris et je me suis laissée aller au plaisir d'une journée pleine de petits bonheurs faciles.



c'était vraiment bien,
mais c'était vraiment bien aussi d'être accueillie par un calin du razz à 18h ce soir.

se quitter un petit peu... pour mieux encore se retrouver.


ps: le tome 2 des aventures de miss Motin est sorti et il envoie autant que le 1er! courez l'acheter!

25.9.10

rentrer pour de bon

Nous voilà de retour de Lyon où nous avons séjourné chez La Sophie; je peux donc maintenant dévoiler les toutes petites choses que j'ai cousues pour son anniversaire.


elle avait besoin/envie d'une jolie trousse pour épater les élèves qu'elle persécutera à partir de l'année prochaine, je me suis donc exécutée.

d'après cet impeccable tuto, lin enduit Entrée des Fournisseurs,
liberty Eloise-je-sais-je-fais-une-fixette.


et j'ai sacrifié un peu de cuir sur l'autel de mon obsession pour lui bricoler un petit bijou de sac noeud:

cuir du stock et liberty Eloise-promis-après-j'arrête.

enfin, comme elle l'avait beaucoup aimé et que ma maman s'était déjà emparée du premier exemplaire, j'ai rebricolé un sautoir-dentelle.




bonne semaine à vous.


ps: message personnel pour les copines que ça intéresse... la robe -que dis-je?!- La Robe est choisie, hiiiiiiiiiiiiiiiii!

21.9.10

ne pas peindre

j'ai pris mon courage à deux mains et j'ai continué les petits travaux de déco de la chambre de Daphné.
il s'agissait d'apporter un peu de couleur sans repeindre les murs.
j'ai donc recouvert de tissu quelques châssis pour égayer le coin lecture du razz.

tissus du stock (ikéa, marché st-pierre,...)





j'aime assez je crois, je pense même en ajouter quelques autres quand j'aurais trouvé de nouveaux coupons.


bon je file, une journée guimauve m'attend demain: ma maman m'accompagne... pour essayer des robes de mariée! hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!
et oui, je suis une bride-to-be!

19.9.10

se taire

quelques photos qui disent bien mieux que moi comme on était bien là-bas, et comme on est bien tous les 3...









je vous souhaite une belle semaine! pour nous ça devrait aller, nous sommes encore en vacances et le programme est réjouissant.
à suivre...

15.9.10

prendre le large

Dès aujourd'hui, Daphné, Monsieur Papa et moi-même partons passer quelques jours sur la Côté Fleurie, chanceux que nous sommes.

Au moment de boucler les valises, j'ai trouvé qu'il manquait un petit foulard à l'équipement du razz... oui parce que moi, l'été indien en Normandie, j'y crois moyen (hum, et aussi parce que toutes les occasions sont bonnes pour aller puiser dans les tiroirs à tissu)!

J'ai donc attrapé un coupon de Liberty, l'un de mes préférés, un peu de voile de coton très doux spécial petit cou moelleux, quelques centimètres de broderie et j'ai assemblé le tout en vitesse.

liberty Eloise, broderie anglaise de la mercerie de quartier,
voile de coton taupe Entrée des Fournisseurs.

ooOooh il est réversible!


Et puis comme j'étais un peu jalouse, je me suis bricolé très vite un petit sautoir avec la dentelle vintage rapporté de chez ma maman (l'idée n'est pas de moi, je me suis très très fortement inspirée d'un collier aperçu chez Zara). Après avoir hésité, j'ai décidé que je l'aimais bien et qu'il avait gagné son billet pour la Normandie.



oh, un tee-shirt jaune, oh un petit noeud!
2 de mes coupables addictions du moment...


sur ce, je prends le large et je vous souhaite avec un peu d'avance un très bon week-end.

13.9.10

revoir sa copie

Cette semaine, j'avais en tête de coudre une blouse pour Daphné. Après avoir trouvé le modèle, il a fallu trafiquer le patron pour en réduire un peu la taille de façon à l'adapter aux mensurations du razz. Oh et puis des manches un peu plus longues, un peu plus d'ampleur là, et moins ici, et... bref, j'ai bidouillé dans tous les sens, et ça s'est vu sur le résultat final qui s'est avéré bien trop petit et très bizarrement coupé.

Ce week-end, j'ai donc revu ma copie, et le résultat semblait déjà meilleur...



modèle E du "Oshama girl cute clothes", 270 pour les JCA,
popeline noire du placard

...sauf que je me suis bien embêtée pour rien: la blouse est en fait un peu juste, j'aurais pu coudre directement le 90 cm. hum, j'aurais au moins appris qu'en couture aussi, le mieux peut être l'ennemi du bien.
et c'est donc une copie qu'il faudra re-revoir.

mais peu importe car l'image que je garde de ce week-end tout doux, passé entre nous à la maison, ne nécessite aucune retouche:

oui, oui, elle est surexposée mais on s'en fiche non?!

Bonne semaine à vous.

10.9.10

mon indispensable

Aujourd'hui est un jour un peu spécial. Une amie qui m'est très chère fête son anniversaire et j'ai envie de vous parler d'elle car elle a tant de place dans ma vie qu'elle a forcément sa place ici.
Elle est mon Nord et mon Sud en même temps, elle est mon repère et mon repaire, elle est mon indispensable.


Happy 24 ma Sophie!



voile de coton gris et biais liberty contrasté du Marché St-Pierre



Elle porte ici -à merveille- une N raccourcie en petit haut que je lui ai faite au printemps, et aujourd'hui, je couds à nouveau pour elle (il va falloir attendre qu'elle ait déballé ses cadeaux pour en savoir plus), en lui envoyant tout plein de bonnes ondes pour qu'elle entame sa 25ème année avec tout le bonheur qu'elle mérite.

8.9.10

Viens jouer à la maison

Au mois de juin dernier, alors que je cherchais des ateliers où inscrire Daphné à partir de la rentrée, je me suis rendue compte qu'il était finalement assez difficile de trouver des activités ouvertes aux très petits. Dès l'âge de 3 ans, les possibilités sont très nombreuses mais avant cela, c'est un peu tristoune, il faut bien le dire.

Pourtant j'ai fini par trouver mon bonheur en tombant sur le site de Viens Jouer A La Maison. Le concept est sympa: on vous propose des activités pour les enfants et des ateliers pour les (futurs) parents dans un cadre fun et détendu.
Il suffit de passer la porte de la boutique (au passage, vous y trouverez une jolie sélection d'objets déco pour les bambins) pour découvrir l'arrière-salle où ont lieu les divers ateliers et rencontrer l'équipe ultra-souriante, dynamique et qualifiée qui accueille tout ce petit monde.
Il y a même un petit coin pour prendre un café et papoter! (c'est appréciable quand on sait la difficulté de rencontrer du monde quand on est "at home"...)

Après un cours d'essai qui a enchanté le razz au mois de juin, nous nous sommes inscrits à l'éveil musical et à la gym pour bébés.
Lundi dernier, Monsieur Papa a même pu nous accompagner au premier atelier, et nous sommes tous les 3 conquis (migraineux -rapport à la mise en présence de jeunes enfants et de nombreux instruments de musique- mais conquis).


Si vous habitez le nord du 92 ou à Paris pas trop loin de St-Lazare (5 minutes de transilien et hop!), n'hésitez pas.
"Viens jouer à la maison", 8 rue Maurice Bokanowski, 92600 Asnières-sur-Seine (tout près de la gare)

6.9.10

entre filles

Ce week-end, nous nous sommes retrouvées entre filles puisque Monsieur Papa s'était organisé une escapade avec des amis. Pas question de se laisser abattre, samedi nous avons retrouvé les copines pour une promenade au soleil.

Daphné a beaucoup apprécié (comme à chaque fois) la petite halte au "Poussette Café" à l'heure du goûter. hum... faut dire que les cafés où elle peut courir partout en chaussettes et ramper sous les tables sans se faire houspiller ne sont pas si nombreux.



Et puis nous avons passé un dimanche tranquille, en duo razz-maman. J'ai initié Daphné à la pâte à modeler. Elle s'est amusée et moi je suis bien contente d'avoir trouvé une activité qui la captive plus de 5 minutes d'affilée!


Ce matin, c'est un peu la rentrée: sa Majesté-le-Razz se rend à son atelier d'éveil musical. Je sens qu'on va rire...
Bonne semaine à vous.

3.9.10

s'insurger

Aujourd'hui, Daphné et moi sommes allées nous inscrire à la bibliothèque municipale.


Tout se passe bien. Pour une fois, j'ai tous les documents requis dès la première tentative. Impeccable. J'empoche prestement les 2 petites cartes plastifiées que me tend la préposée aux inscriptions et me dirige vers la section jeunesse.

"Mademoiselle, il reste un détail à régler.
-oui?
-je dois renseigner dans le logiciel la case "catégorie socio-professionnelle"...
-ah, très bien. je suis mère au foyer.
elle cherche
-ah voilà, je vous mets dans l'onglet "Inactifs"...

J'ai une petite fille de 16 mois qui a décidé depuis quelques temps déjà que faire la sieste, c'était pour les ploucs. Elle semble aussi penser que se lever le matin après 07h00 est un crime passible d'emprisonnement. Je fais tout mon possible pour lui proposer des activités épanouissantes chaque jour. Je lui prépare des petits-plats maison. Je suis aussi un peu femme de ménage à mes heures. Je lis des bouquins d'organisation domestique pour faire tourner la baraque de mon mieux...

...et je m'entends dire que si si, pour le logiciel de statistiques de la municipalité, je suis à classer parmi les "Inactifs".

Alors oui, nous avons fait ce choix-là car c'est celui qui nous convenait le mieux à tous les 3, et oui nous en sommes très heureux . Et c'est bien tout ce qui compte finalement. Mais, à défaut de recevoir un tant soit peu de reconnaissance sociale, j'aimerais au moins ne pas me faire insulter en toute impunité par un logiciel administratif à chaque fois que je remplis un formulaire d'inscription.

hum... c'est précisément ce que j'ai dit - un peu fort et un peu fâchée - à la bibliothécaire qui, je le sais bien, n'y était pour rien.



mais pour faire évoluer les mentalités, peut-être faut-il parfois s'insurger?

1.9.10

se rendre à l'évidence

Quand nous avons emménagé dans notre appartement actuel, j'étais enceinte de 7 mois et demi. Naïfs futurs parents que nous étions alors, nous avions attribué au bébé à naître la plus petite des 2 chambres. Oui, petit nouveau-né, petit lit... petite chambre, ça semblait cohérent. C'était sans compter sur la foultitude de jouets reçus en cadeaux par le divin enfant au cours de sa première année! Au printemps dernier, il a fallu se rendre à l'évidence: cette chambrette ne pouvait plus contenir un seul objet supplémentaire, pas même une chaussette en 21, et nous avons donc décidé de céder à Daphné la suite parentale (hum, enfin l'appellation est légèrement exagérée).

Ce petit déménagement m'a donné envie de souffler un coup de frais sur la décoration de Daphné. Je ne souhaitais toutefois pas me lancer dans de gros travaux puisque nous avions tout repeint à notre arrivée. Avant la naissance, j'avais choisi le linge de lit et les bibelots divers dans les tons de rose, gris et blanc et cette fois, j'ai eu envie de jaune (c'est une obsession depuis 1 an et je sens que c'est parti pour durer... moi, influencée par la blogo?!). Ça fonctionne plutôt bien avec le gris et le blanc, et je vais ainsi pouvoir conserver pas mal d'éléments de son ancienne installation.

J'ai choisi de commencer par coudre une nouvelle parure de lit mais là encore, il a fallu se rendre à l'évidence... mon tout petit bébé a grandi et je sentais bien que, cette fois, le si mignon duo turbulette-tour de lit n'était plus à l'ordre du jour. J'ai donc réalisé une housse de couette et une petite taie d'oreiller, aussitôt adoptées par Daphné.

housse 110*125, tissus Sacrés coupons,
broderie anglaise de chez Reine.

sur la taie d'oreiller, appliqué en forme de nuage.


à suivre...