20.7.10

partir!


Daphné, sur le départ.




après un passage en Aveyron, les vraies vacances commencent.
nous partons demain vers le Sud (celui que borde la Méditerranée) , et vers la promesse de moments de détente.

dans les bagages, quelques "ouvrages de dame" et pas mal de livres... mais peut-être resteront-ils au fond du sac.

je souhaite à ceux qui en ont de très belles vacances et à ceux qui restent du courage.

à début août peut-être, à septembre sûrement.

partir!

14.7.10

envoyer un télégramme

la chronique du lundi matin le mercredi? un signe déjà du rythme des vacances qui s'installe...





WE chargé. stop. déjeuners et promenades entre amis. stop. pique-nique géant avec nombreux enfants. stop. retrouvailles familiales. stop. couchers tardifs et soirées arrosées. stop. désormais, se concentrer sur les valises à boucler. stop.


bon 14 pluvieux à tous!

11.7.10

produire en série

ce dimanche, nous nous rendions à un grand pique-nique réunissant tout plein de couples d'amis et leurs enfants. pour gâter les copines, j'ai cousu de nombreux petits pots en tissu grâce au tuto de l'atelier de Kitty.
c'était une occasion amusante de mixer les imprimés:



tissus du placard (ikéa, montmartre, toto, IE,...)



je les aime bien, je pense qu'il y en aura d'autres, sûrement pour la chambre de Daphné.



et je crois que c'est leur accumulation qui me plait...je n'ai donc pas fini de produire en série!

8.7.10

jouer à la poupée





en bas de chez nous, des voisins rénovent une maison.
au fil des jours je vois les cloisons être abattues les unes après les autres.



vont-ils faire tomber la fenêtre façon atelier d'artiste que j'aime tant?
...ah oui, c'est fait, dommage.



tiens, ce sont les murs extérieurs qui ont été défoncés aujourd'hui.



je vois chaque matin la vieille baraque vomir plus de gravas qu'elle ne semble pouvoir en contenir, au gré des allers-retours des ouvriers vers la benne; pas sûre que ça finisse un jour, vu comme ça.





en attendant, c'est un peu comme si je jouais avec une énorme maison de poupées; vous savez, comme celles dont on ouvre la façade, dont on voit l'intérieur en coupe. j'imagine la vie des anciens occupants et je m'amuse de la frénésie des nouveaux à vouloir tout changer. ils auraient presque pu tout raser.



je regarde les tapisseries un peu fanées, et je me dis que je l'aurais bien gardée moi cette chaise en formica.
je suis pourtant certaine qu'elle finira aussi à la benne.






jouer à la poupée

5.7.10

atterrir en douceur



Paris > Valence
Valence > Paris
Paris > la Normandie
et retour à la case départ, mais après avoir fait le plein de jolis moments entre amis et en famille. un bien agréable avant-goût des vacances.



entre copinades et cousinades, se fabriquer de précieux souvenirs, encore et toujours...



et atterrir en douceur...



bonne semaine.

1.7.10

amortir la chute



avec ce qui restait de l'ensemble réalisé cette semaine, une petite guirlande...




une douce manière d'amortir les chutes!